A l’instar des autres pays de la sous-région, la problématique de la carence en iode et de ses conséquences chez les populations, occupe une place importante dans les politiques de nutrition en Gambie. En effet, au cours de ces 20 dernières années, le Gouvernement Gambien a mis sur pied une stratégie de lutte contre les carences en iode en partenariat avec les secteurs public et privé, la société civile et les partenaires techniques et financiers en vue de mieux protéger la population Gambienne contre les TDCI (Troubles Dues à la Carence en Iode) et a mis en place un cadre réglementaire favorisant la production et la commercialisation de sel adéquatement iodé. Cependant malgré tous ces efforts, les résultats fixés par le pays tardent à être atteints.
C’est ainsi qu’une délégation composée de membres de l’Association nationale des producteurs et négociants de sel (NASPaT) et du Comité national de coordination dirigé par l’Agence nationale de la nutrition (NaNA) qui regroupe les entités gouvernementales, les ONG, les organisations de la société civile, le secteur privé, l’UNICEF et d’autres partenaires de l’iodation du sel ont effectué du 06 au 09 novembre 2018 au Sénégal, une visite d’échanges et de partage sur la stratégie d’iodation du sel au Sénégal. La Cellule de Lutte contre la Malnutrition qui a accueilli la délégation a ainsi partagé toutes ses bonnes pratiques en matière de production et de commercialisation de sel adéquatement iodé dans les différentes régions de production. Sur le terrain, ils ont pu rencontrer les acteurs impliqués dans la chaine de production dans les régions de Dakar, Fatick et Kaolack, notamment au Lac rose, à Ndiémou et à Kaolack. Ils ont pu échanger sur les aspects relatifs à l’encadrement des producteurs de sel quelles que soient leurs formes d’organisation, notamment les GIE, les coopératives et les microentreprises appuyés par la CLM, ainsi que leurs modes de production et de contrôle qualité interne et externe. Ils ont souligné l’un de leurs principaux défis qui est de mettre en place le regroupement de producteurs de sel en faire des groupes économiques viables et pouvant soutenir et promouvoir l’iodation du sel, en particulier du sel produit localement.
La visite a été clôturée par les rencontres avec les partenaires financiers notamment, L’UNICEF, Le PAM et Nutrition International (NI) qui ont réaffirmé leur engagement en faveur de la lutte contre les carences en iode au sein des deux pays et dégagé des perspectives d’accompagnement des acteurs de la Gambie pour le renforcement de leur production et le développement d’une filière sel.

« On repart de cette visite d’échanges avec beaucoup de leçons apprises dans le domaine de la mise en œuvre du projet iodation sel au Sénégal. A ce titre, nous adressons un message de remerciements à l’endroit de la CLM qui a été généreuse dans le partage d’idées précieuses et d’informations sur l’iodation du sel. Nos remerciements s’adressent aussi aux partenaires et aux parties prenantes rencontrés sur le terrain pour le temps qu’ils nous ont accordé et les échanges qui ont été fructueux ».

Malang Fofana, Chef de délégation

Photos

La Cellule de Lutte contre la Malnutrition a été créée en 2001 par le gouvernement du Sénégal. Placée sous l’autorité du Premier Ministre, elle apporte son assistance technique dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale de nutrition.