Élevage

Quel lien entre nutrition et élevage ?

Les aliments d’origine animale, du fait de leur grande disponibilité en micronutriments et en tant que source importante de protéines, jouent un rôle clé dans l’amélioration de l’état nutritionnel des populations. A ce titre, ce secteur va contribuer à :

  • L’amélioration de la disponibilité d’aliments d’origine animale aux ménages pour prévenir les carences en micronutriments (vitamines et micronutriments : vit A, fer, calcium, Vit B2, Zinc et vit B12.).
  • Le renforcement de la résilience des ménages avec l’accès à des revenus issus de la vente du bétail pour l’achat de vivres et autres besoins familiaux (santé, éducation…).

A propos du ministère

Afin de contribuer à l’autosuffisance alimentaire, il met en place des stratégies et programmes visant l’augmentation et la sécurisation des productions animales et l’amélioration de leur qualité. Il promeut l’identification et le développement de filières porteuses.

A ce titre, il veille à la prise en compte de l’élevage et du pastoralisme dans l’aménagement de l’espace rural. Il s’assure également de l’amélioration et de la protection des pâturages, de l’alimentation en eau du bétail, de la santé animale et de l’amélioration génétique du cheptel. Il encourage la réalisation d’infrastructures pastorales.

Interventions spécifiques

milliards

Investissements favorables

milliards

Aperçu des actions phares à mettre en œuvre dans le cadre du PSMN

Dans le cadre du PSMN le secteur de l’Élevage met en œuvre un ensemble d’interventions spécifiques et favorables.  Les interventions spécifiques sont les interventions directes de nutrition, celles qui touchent les causes immédiates de la malnutrition en particulier le régime alimentaire et l’état de santé de l’individu. Les interventions sensibles sont celles qui adressent les causes sous-jacentes et profondes de la malnutrition comme la sécurité alimentaire du ménage, l’accès aux soins, à l’eau, la protection sociale, l’éducation etc.

 

Photos

La Cellule de Lutte contre la Malnutrition a été créée en 2001 par le gouvernement du Sénégal. Placée sous l’autorité du Premier Ministre, elle apporte son assistance technique dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale de nutrition.