Projets & Programmes

La CLM assure la coordination et le suivi de la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes qui trouvent leur socle dans le Programme de Renforcement de la Nutrition. Ces programmes repose sur un schéma de mise en œuvre autour duquel se déploient plusieurs acteurs issus de la communauté et interagissant avec les services techniques décentralisés sous l’impulsion des collectivités territoriales représentées par les Agences d’exécution communautaire.

—Programme de renforcement de la nutrition (PRN)
  • Améliorer la croissance des enfants de 0 à 5ans, vivants dans les zones urbaines ou rurales pauvres du Sénégal ;
  • Renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles pour mettre en œuvre et évaluer des interventions de nutrition.

Stratégies

  • Les stratégies développées par le PRN s’articulent autour de deux axes complémentaires, à savoir :

    • L’institutionnalisation de la nutrition à travers la promotion de l’intégration des objectifs nutritionnels dans les plans des Ministères techniques.
    • La mise en œuvre d’interventions axées sur les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 5 ans, par le biais d’Agences d’Exécution Communautaires (AEC).

Cibles

  • Les enfants de moins de 5 ans ;
  • Les femmes enceintes et allaitantes ;
  • La communauté

Parties prenantes

  • Les Ministères Techniques ;
  • Les Collectivités Locales ;
  • Les Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN ;
  • Banque Mondiale (IDA) ;
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ;
  • Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ;
  • Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AECID) ;
  • Le Programme pour le Renforcement de la Résilience au Sahel (P2RS) / BAD ;
  • Les Ministères Techniques.

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

  • Renforcer l’engagement politique pour l’iodation du sel,
  • Appuyer les activités d’encadrement des exploitants artisanaux de sel,
  • Assurer le suivi de la mise en œuvre du projet à travers un dispositif fonctionnel pour orienter l’action des intervenants.

Cibles

  • Les petits producteurs de sel organisés en GIE
  • les producteurs de sel indépendants
  • Les ménages

Parties prenantes

  • L’Initiative pour les Micronutriments (MI),
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF),
  • Le Programme Alimentaire Mondial (PAM),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les ministères techniques (le commerce, l’industrie, l’hygiène, la Santé, etc),
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés,
  • Les producteurs.

Zones d'intervention du projet

 

—Projet iodation universelle du sel (PIUS)

Le projet vise l’élimination durable des troubles liés aux carences en iode, avec comme stratégie de base l’iodation universelle du sel destiné à la consommation humaine et animale. Il s’agit de contribuer à couvrir 90% des ménages sénégalais avec du sel adéquatement iodé.

—Programme de renforcement de la fortification (PRF)

Assurer la fortification de toute l’huile et de la farine de blé consommée au Sénégal en vue de réduire significativement les carences en micronutriments au sein de la population.

Stratégies

  • Amélioration de la politique de développement de la fortification ;
  • Renforcement des capacités (Formation et équipement) ;
  • Distribution des produits fortifiés ;
  • Système d’assurance et de contrôle qualité ;
  • Marketing social et Communication ;
  • Suivi et évaluation des performances.

Cibles

  • Les femmes et les enfants de moins de 5ans ;
  • La population en général.

Parties prenantes

  • Le Comité Sénégalais de Fortification des Aliments (COSFAM),
    HKI, MI, Unicef, ITA, GAIN
  • Les Grands Moulins de Dakar, SUNEOR, Nouvelles Minoteries du Sénégal (NMA), Moulins SENTENAC, etc.
  • Association des consommateurs
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN
  • Les Collectivités Locales
  • Les communautés

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

Mettre en place des initiatives communautaires au profit de ménages vulnérables localisés dans les 16 départements les plus affectés par la Malnutrition Aiguë.

Cibles

  • Cellule de Lutte contre la Malnutrition
  • Ministères techniques (Industrie, Agriculture, Elevage etc.)

 

Types d’initiatives

  • Activités de maraîchage sous la forme de jardins d’arrière-cour ;
  • Microjardinavi ;
  • Banques céréalières villageoises ;
  • Transformation des produits locaux.

Parties prenantes

  • La Banque Mondiale,
  • Les agences du système des nations unies : PAM, UNESCO, FAO, OMS et UNICEF,
  • Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au
  • Développement (AECID),
  • Le Programme pour le Renforcement de la Résilience au Sahel (P2RS) /BAD,
  • Les Ministères techniques,
  • Les partenaires nationaux : CLM, Division de l’Alimentation, de la Nutrition et Survie de l’Enfant (DANSE), Direction de l’Horticulture (Ministère de l’Agriculture) ; Direction de l’Alphabétisation (Ministère de l’Education) ; L’institut de Technologie Alimentaire (ITA),
  • Les conseils ruraux,
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN.

Zones d'intervention du projet

 

—Projet d’appui à la sécurité alimentaire des ménages vulnérables (PASAV)

Le PASAV a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire des ménages vulnérables pour renforcer l’impact des activités spécifiques nutrition, en améliorant la disponibilité et l’accessibilité aux produits maraichers, agricoles et d’élevage.

—Projet de financement basé sur les résultats ciblant les demandes de soins maternels (FBR)
  • Réduire la mortalité infantile mais également néo-natale et maternelle pour contribuer à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) N°1 (nutrition), N° 4 (santé infantile) et N° 5 (santé maternelle).
  • Augmenter l’utilisation et la qualité des services de santé maternelle, néonatale et infantile et des services de nutrition, en particulier pour les ménages les plus pauvres identifiés dans les régions du Sénégal sélectionnées pour le projet.

Stratégies

Renforcer la demande pour les services de nutrition et de communication pour le changement de comportements, afin d’améliorer l’état nutritionnel des enfants et des femmes enceintes par :

 

  • La délivrance de services de santé nutrition
  • La remise d’allocations aux femmes vulnérables enceintes et à celles ayant accouché dans les structures sanitaires.

Cibles

Femmes enceintes des zones d’intervention (Régions de Kaffrine, Kédougou, Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor).

Parties prenantes

  • MSAS,
  • Communautés,
  • La Banque Mondiale,
  • Collectivités Locales,
  • Agences d’Exécution Communautaire du PRN.

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

  • Renforcer les activités spécifiques nutrition
  • Améliorer la disponibilité des produits agricoles, d’élevage et de pisciculture
  • l’amélioration de la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès des ménages vulnérables aux services sociaux de base et dans la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès aux services sociaux de base
  • Le renforcement de la prise en charge de la nutrition dans les plans de développement communaux

Cibles

  • Les producteurs, les éleveurs et les agro pasteurs
  • Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 5ans, les femmes en âge de reproduction
  • Les jeunes
  • Les ménages vulnérables

Parties prenantes

  • AECID / Délégation Union Européenne
  • Les services étatiques (hydraulique, assainissement, hygiène, santé, protection sociales, développement communautaire, élevage, pêche, agriculture, environnement, gouvernance locale, commerce, industrie, etc),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les associations faitières des producteurs, d’éleveurs,
  • Les ASUFOR,
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés.

Zones d'intervention du projet

 

—Projet YELITAARE
  • Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers l’accès à une alimentation diversifiée, l’amélioration des chaines de valeurs, l’accès à l’eau potable, l’assainissement, l’hygiène des ménages et les bonnes pratiques alimentaires,
  • Améliorer l’accès aux services de base (santé nutritionnelle et reproductive, éducation fonctionnelle, etc.),
  • Améliorer la gouvernance locale pour renforcer la résilience des populations, à travers le renforcement des capacités des collectivités locales en matière de gouvernance et le renforcement des capacités des collectivités pour la réduction du risque de désastres
—Lorem ipsum dolor sit amet (PINKK)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

Stratégies

  • Renforcer l’engagement politique pour l’iodation du sel,
  • Appuyer les activités d’encadrement des exploitants artisanaux de sel,
  • Assurer le suivi de la mise en œuvre du projet à travers un dispositif fonctionnel pour orienter l’action des intervenants.

Cibles

  • Les petits producteurs de sel organisés en GIE
  • les producteurs de sel indépendants
  • Les ménages

Parties prenantes

  • L’Initiative pour les Micronutriments (MI),
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF),
  • Le Programme Alimentaire Mondial (PAM),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les ministères techniques (le commerce, l’industrie, l’hygiène, la Santé, etc),
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés,
  • Les producteurs.

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

  • Renforcer les activités spécifiques nutrition
  • Améliorer la disponibilité des produits agricoles, d’élevage et de pisciculture
  • l’amélioration de la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès des ménages vulnérables aux services sociaux de base et dans la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès aux services sociaux de base
  • Le renforcement de la prise en charge de la nutrition dans les plans de développement communaux

Cibles

  • Les producteurs, les éleveurs et les agro pasteurs
  • Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 5ans, les femmes en âge de reproduction
  • Les jeunes
  • Les ménages vulnérables

Parties prenantes

  • AECID / Délégation Union Européenne
  • Les services étatiques (hydraulique, assainissement, hygiène, santé, protection sociales, développement communautaire, élevage, pêche, agriculture, environnement, gouvernance locale, commerce, industrie, etc),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les associations faitières des producteurs, d’éleveurs,
  • Les ASUFOR,
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés.

Zones d'intervention du projet

 

—Lorem ipsum dolor sit amet (PRO-ACT)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

—Lorem ipsum dolor sit amet (DRIARS)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

Stratégies

  • Renforcer l’engagement politique pour l’iodation du sel,
  • Appuyer les activités d’encadrement des exploitants artisanaux de sel,
  • Assurer le suivi de la mise en œuvre du projet à travers un dispositif fonctionnel pour orienter l’action des intervenants.

Cibles

  • Les petits producteurs de sel organisés en GIE
  • les producteurs de sel indépendants
  • Les ménages

Parties prenantes

  • L’Initiative pour les Micronutriments (MI),
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF),
  • Le Programme Alimentaire Mondial (PAM),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les ministères techniques (le commerce, l’industrie, l’hygiène, la Santé, etc),
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés,
  • Les producteurs.

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

  • Renforcer les activités spécifiques nutrition
  • Améliorer la disponibilité des produits agricoles, d’élevage et de pisciculture
  • l’amélioration de la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès des ménages vulnérables aux services sociaux de base et dans la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès aux services sociaux de base
  • Le renforcement de la prise en charge de la nutrition dans les plans de développement communaux

Cibles

  • Les producteurs, les éleveurs et les agro pasteurs
  • Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 5ans, les femmes en âge de reproduction
  • Les jeunes
  • Les ménages vulnérables

Parties prenantes

  • AECID / Délégation Union Européenne
  • Les services étatiques (hydraulique, assainissement, hygiène, santé, protection sociales, développement communautaire, élevage, pêche, agriculture, environnement, gouvernance locale, commerce, industrie, etc),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les associations faitières des producteurs, d’éleveurs,
  • Les ASUFOR,
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés.

Zones d'intervention du projet

 

—Lorem ipsum dolor sit amet (P2RS)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

—Lorem ipsum dolor sit amet (JSDF)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

Stratégies

  • Renforcer l’engagement politique pour l’iodation du sel,
  • Appuyer les activités d’encadrement des exploitants artisanaux de sel,
  • Assurer le suivi de la mise en œuvre du projet à travers un dispositif fonctionnel pour orienter l’action des intervenants.

Cibles

  • Les petits producteurs de sel organisés en GIE
  • les producteurs de sel indépendants
  • Les ménages

Parties prenantes

  • L’Initiative pour les Micronutriments (MI),
  • Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF),
  • Le Programme Alimentaire Mondial (PAM),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les ministères techniques (le commerce, l’industrie, l’hygiène, la Santé, etc),
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés,
  • Les producteurs.

Zones d'intervention du projet

 

Stratégies

  • Renforcer les activités spécifiques nutrition
  • Améliorer la disponibilité des produits agricoles, d’élevage et de pisciculture
  • l’amélioration de la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès des ménages vulnérables aux services sociaux de base et dans la diversification alimentaire
  • Le renforcement de l’accès aux services sociaux de base
  • Le renforcement de la prise en charge de la nutrition dans les plans de développement communaux

Cibles

  • Les producteurs, les éleveurs et les agro pasteurs
  • Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 5ans, les femmes en âge de reproduction
  • Les jeunes
  • Les ménages vulnérables

Parties prenantes

  • AECID / Délégation Union Européenne
  • Les services étatiques (hydraulique, assainissement, hygiène, santé, protection sociales, développement communautaire, élevage, pêche, agriculture, environnement, gouvernance locale, commerce, industrie, etc),
  • Agences d’Exécution Communautaire (AEC) du PRN,
  • Les associations faitières des producteurs, d’éleveurs,
  • Les ASUFOR,
  • Les Collectivités Locales,
  • Les communautés.

Zones d'intervention du projet

 

—Lorem ipsum dolor sit amet (PLCM)

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit

La Cellule de Lutte contre la Malnutrition a été créée en 2001 par le gouvernement du Sénégal. Placée sous l’autorité du Premier Ministre, elle apporte son assistance technique dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale de nutrition.