Évaluez votre statut nutritionnel

L’évaluation du statut nutritionnel de l’individu se fait à partir de plusieurs paramètres en rapport avec les changements physiques, physiologiques et biochimiques Le statut d’un enfant ou d’un adulte peut être déterminé par :

  • des mesures corporelles (anthropométriques) utilisées pour mesurer la croissance des enfants et les changements dans la masse corporelle des adultes ;
  • des examens cliniques et des tests biochimiques utilisés pour diagnostiquer les carences en micronutriments (par ex. l’iode, la vitamine A et le fer).

Il est important de connaitre son statut nutritionnel parce que cela nous permet de prévenir les maladies et les différentes formes de malnutrition (par carence ou par excès).
Selon l’âge de la personne, des mesures spécifiques sont faites pour déterminer le statut nutritionnel.

Pour les enfants, comme dans la population globale, on utilise des mesures anthropométriques et des analyses biochimiques pour déterminer le statut nutritionnel. De façon spécifique les indices et outils suivants sont utilisés pour identifier la présence ou non de différents types de malnutrition :

  • le poids/taille pour la malnutrition aigue
  • la mesure du périmètre brachial pour la malnutrition aigue
  • le poids/âge pour la malnutrition chronique
  • le poids /âge pour l’insuffisance pondérale
Âge (en mois): Poids (en Kg):

Pour les enfants, comme dans la population globale, on utilise des mesures anthropométriques et des analyses biochimiques pour déterminer le statut nutritionnel. De façon spécifique les indices et outils suivants sont utilisés pour identifier la présence ou non de différents types de malnutrition :

  • le poids/taille pour la malnutrition aigue
  • la mesure du périmètre brachial pour la malnutrition aigue
  • le poids/âge pour la malnutrition chronique
  • le poids /âge pour l’insuffisance pondérale
Âge (en mois): Poids (en Kg):

Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC est calculé sur la base de votre poids par rapport à votre taille. Il vous aide à savoir si vous êtes une personne qui présente surpoids ou pas. Il s’agit d’un outil très important car permettant dans le cas de surpoids d’éviter divers problèmes de santé comme le diabète, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires. Notez que l’IMC permet également de déterminer si une personne a un poids anormalement bas comme c’est le cas quand on est malnutri. Il existe pour les hommes, les femmes et les adolescents.

Powered by YAZIO
Si votre enfant est au vert

FELICITATIONS, votre enfant a un bon statut nutritionnel. Continuez à lui donner exclusivement le sein s’il est âgé entre 0 et 6 mois. Le lait maternel est un aliment complet. A partir de 6 mois, donnez-lui de l’eau et des aliments de compléments. Respectez les principes des mélanges multiples et donnez-lui les aliments finement hachés et écrasés, selon la fréquence suivante, tout en continuant l’allaitement maternel :

  • 2 à 3 fois par jour à l’âge de 6 à 9 mois ;
  • 3 à 4 fois par jour à l’âge de 9 à 12 mois ;
  • 4 à 5 fois par jour à l’âge de 12 à 24 mois dont deux goûters en complément (fruits, biscuits, gâteaux etc.)
  • à partir de 6 mois, il doit être supplémenté en vitamine A pour le protéger des maladies
  • à partir de 12 mois déparasitez-le et veiller à respecter son calendrier vaccinal. La vaccination renforce les défenses de l’organisme de l’enfant et le protège des maladies
  • adoptez les règles d’hygiène en vous lavant les mains à l’eau et au savon principalement à ces 6 moments clés :
    • au sortir des toilettes;
    • après chaque contact avec les selles de l’enfant;
    • avant de préparer lui à manger;
    • avant de donner à manger à votre l’enfant;
    • avant d’allaiter votre enfant.

 

Le calendrier vaccinal et de supplémentation de l’enfant

L’enfant doit être vacciné et supplémenté selon le calendrier ci-dessous :

 

Age Nouveau  calendrier
Naissance BCG + VPO zéro + Hépatite B Zéro
6 semaines Penta 1 + Pneumo 1 + VPO1 + Rota1
10 semaines Penta 2 + Pneumo 2 + VPO2 + Rota2
14 semaines Penta 3 + Pneumo 3 + VPO3 + VPI
6 mois Vitamine A 100 M UI
9 mois RR1 + VAA
12 mois Vitamine A 200 M UI
15 mois RR2

Nous vous encourageons à poursuive vos efforts pour donner à votre enfant un meilleur départ pour la vie !

Si votre enfant est au jaune

Votre enfant a un poids moyen par rapport à son âge, Voici quelques pratiques alimentaires à adopter pour lui permettre de développer tout son potentiel.

  • S’il est âgé entre 0 et 6 mois allaitez-le exclusivement au sein car le lait maternel est le meilleur aliment pour lui, il contient tous les nutriments dont il a besoin pour bien grandir et bien se développer. L’Allaitement maternel Exclusif (AME) favorise la bonne croissance de l’enfant ;

Ne lui donnez surtout pas d’eau, le lait maternel en contient suffisamment. Le lait maternel est sain et il protège le nourrisson de toutes les maladies (diarrhée, infections respiratoires aigües etc.).

  • Allaitez-le à la demande et de jour comme de nuit.
  • Veillez à ce qu’il adopte une bonne position pendant la tétée car une bonne prise de sein lui permet de prendre assez de lait, cela vous permet d’avoir beaucoup de lait et vous évite des douleurs au mamelon et un engorgement mammaire.
  • Le lait maternel est toujours disponible et ne nécessite aucune préparation préalable et ne coûte rien ;
  • La bonne pratique de l’AME protège la mère des grossesses rapprochées pendant une durée de six mois.

A partir de 6 mois, introduisez l’alimentation complémentaire adéquate. Au delà de 6 mois, le lait maternel uniquement ne suffit plus pour satisfaire tous les besoins nutritionnels de l’enfant, c’est pourquoi il faut introduire l’alimentation complémentaire adéquate combinée à l’allaitement au sein continu jusqu’à l’âge de deux ans au moins. Il est important d’introduire une alimentation complémentaire adaptée et à temps. Cela garantit à l’enfant une meilleure croissance, une bonne santé et un bon développement.

L’alimentation complémentaire adéquate est primordiale dans l’intervalle de 6 à 24 mois parce que dès 6 mois :

  • ses besoins alimentaires augmentent et cela au fur et à mesure qu’il grandit;
  • il est prêt à accueillir d’autres types d’aliments !
  • ses capacités digestives sont plus développées;
  • il est prêt à découvrir de nouvelles saveurs !

Le repas idéal pour l’aliment de complément de votre enfant doit contenir : des aliments de base, des aliments riches en énergie, des aliments riches en protéines et des aliments riches en vitamines et minéraux. Chaque groupe d’aliment joue un rôle essentiel dans sa croissance :

  • Les aliments riches en énergie et les aliments de base donnent de la vitalité.
  • Les aliments riches en protéines sont des aliments constructeurs et réparateurs.
  • Les aliments riches en vitamines et minéraux sont des aliments protecteurs et régulateurs.

Pour une alimentation complémentaire optimale, il faut appliquer systématiquement le principe des mélanges multiples, c’est-à-dire donner à manger à votre enfant si possible à chaque repas et tous les jours, des aliments d’origines animales, des céréales et des légumineuses. Cela lui permettra de couvrir ses besoins en nutriments et lui éviter les carences.

A partir de 6 mois votre enfant doit être supplémenté en Vitamine A pour renforcer sa résistance aux maladies et développer sa croissance. Veillez à lui donner tous les jours des aliments riches en vitamine A.

 

En plus d’une alimentation diversifiée, votre enfant âgé entre 12 et 24 mois, doit être déparasité pour être protégé des infections qui peuvent le rendre vulnérable et détériorer son statut nutritionnel. Le déparasitage se fait par une prise de déparasitants disponible dans la structure de santé la plus proche.

Respectez les règles d’hygiène comme le lavage des mains à l’eau et au savon aux moments suivants :

  • Au sortir des toilettes
  • Avant de cuisiner
  • Avant de l’allaiter
  • Avant de lui donner à manger
  • Après chaque contact avec les selles de l’enfant

En savoir plus sur l’alimentation complémentaire

Si votre enfant est au rouge

Votre enfant a un poids très faible par rapport à son âge. Pour lui garantir une meilleure prise en charge, rendez-vous à la structure de santé la plus proche. . Vous y recevrez les conseils adaptés au besoin de votre enfant. Ces conseils vont dépendre du diagnostic qui sera effectué par le prestataire de santé.

Le prestataire de santé va consulter l’enfant et suivant la pathologie détectée (par exemple infections respiratoire aigüe, diarrhée, paludisme…), une prescription médicale lui sera faite. Aussi, des recommandations pour le respect de ces prescriptions médicales et des rendez-vous vous seront faites.

Si c’est nécessaire votre enfant sera hospitalisé pour une meilleure prise en charge.

Vous pouvez aussi bénéficier de l’accompagnement du relais pour le suivi à domicile à travers des visites qu’il effectuera périodiquement afin d’encourager votre famille à vous soutenir dans la prise des médicaments de votre enfant et dans l’amélioration de son alimentation.

Tableaux des poids minimums attendus

Poids actuel Poids à 30 jours Poids à 60 jours
1,8 2.3 2,9
1,9 2,4 3
2 2,6 3,3
2,1 2,7 3,4
2,2 2,8 3,5
2,3 2,9 3,6
2,4 3 3,7
2,5 3,1 3,8
2,6 3,3 3,9
2,7 3,4 4
2,8 3,5 4,1
2,9 3,6 4,2
3 3,7 4,3
3,1 3,8 4,4
3,2 3,9 4,5
3,3 4 4,6
3,4 4,1 4,7
3,5 4,2 4,8
3,6 4,3 4,9
3,7 4,4 5
3,8 4,5 5,1
3,9 4,6 5,2
4 4,7 5,2
4,1 4,8 5,3
4,2 4,9 5,4
4,3 4,9 5,5
4,4 5 5,6
4,5 5,1 5,6
4,6 5,2 5,7
4,7 5,3 5,8
4,8 5,4 5,9
4,9 5,5 6
5 5,6 6
5,1 5,7 6,1
5,2 5,7 6,2
5,3 5,8 6,3
5,4 5,9 6,4
5,5 6 6,5
5,6 6,1 6,5
5,7 6,2 6,6
5,8 6,3 6,7
5,9 6,4 6,8
6 6,5 6,9
6,1 6,5 6,9
6,2 6,6 7
6,3 6,7 7,1
6,4 6,8 7,2
6,5 6,9 7,2
6,6 7 7,3
6,7 7,1 7,4
6,8 7,2 7,5
6,9 7,3 7,6
7 7,3 7,7
7,1 7,4 7,8
7,2 7,5 7,9
7,3 7,6 7,9
7,4 7,7 8
7,5 7,8 8,1
7,6 7,9 8,2
7,7 8 8,3
7,8 8,1 8,4
7,9 8,2 8,5
8 8,3 8,6
8,1 8,4 8,7
8,2 8,5 8,8
8,3 8,6 8,9
8,4 8,7 8,9
8,5 8,8 9
8,6 8,9 9,1
8,7 8,9 9,2
8,8 9 9,3
8,9 9,1 9,4
9 9,2 9,5
9,1 9,3 9,6
9,2 9,4 9,7
9,3 9,5 9,8
9,4 9,6 9,8
9,5 9,7 9,9
9,6 9,8 10
9,7 9,9 10,1
9,8 10 10,2
9,9 10.1 10,3
10 10.2 10,4
10,1 10.3 10,5
10,2 10,4 10,6
10,3 10,5 10,7
10,4 10,6 10,8
10,5 10,7 10,9
10,6 10,8 11
10,7 10,9 11,1
10,8 11 11,2
10,9 11,1 11,3
11 11,2 11,4
11,1 11,3 11,5
11,2 11,4 11,6
11,3 11,5 11,7
11,4 11,6 11,8
11,5 11,7 11,9
11,6 11,8 12
11,7 11,8 12
11,8 11,9 12,1
11,9 12 12,2
12 12,1 12,3
12,1 12,2 12,3
12,2 12,3 12,4
12,3 12,4 12,5
12,4 12,5 12,6
12,5 12,6 12,7
12,6 12,7 12,8
12,7 12,8 12,9
12,8 12,9 13
12,9 13 13,1
13 13,1 13,2
13,1 13,2 13,3
13,2 13,3 13,4
13,3 13,4 13,5
13,4 13,5 13,6
13,5 13,6 13,7
13,6 13,7 13,8
13,7 13,8 13,9
13,8 13,9 14
13,9 14 14,1
14 14,1 14,2
14,1 14,2 14,3
14,2 14,3 14,4
14,3 14,4 14,5

La Cellule de Lutte contre la Malnutrition a été créée en 2001 par le gouvernement du Sénégal. Placée sous l’autorité du Premier Ministre, elle apporte son assistance technique dans la définition et la mise en œuvre de la politique nationale de nutrition.