Parties prenantes de la nutrition au sénégal

Un aréopage d’acteurs regroupés autour d’un même objectif : donner aux communautés un statut nutritionnel optimal

—Les ministères techniques

Les ministères techniques concourent à la mise en œuvre du programme, en qualité de membres de la CLM. Ils ont pour mandat la définition des politiques, normes et protocoles relatifs à leurs secteurs ainsi que l’assurance qualité des interventions. Depuis la deuxième phase du programme, la CLM leur accorde un appui financier pour mener des interventions de nutrition identifiées à partir de plans stratégiques ou de requêtes spécifiques.

—Les collectivités locales

Dans le sillage de la politique de décentralisation et des options du gouvernement en matière de développement local, la CLM a fait de la responsabilisation des Collectivités Locales dans la mise en œuvre des activités de nutrition, une stratégie d’intervention. Celle-ci est basée sur le transfert aux collectivités locales de la gestion des interventions de nutrition communautaires. A ce titre, la CLM a signé avec l’Association Nationale des Communautés Rurales (ANCR), une convention de partenariat pour assurer le suivi des interventions et mener des activités de communication en direction des populations.

—La société civile

Les AEC partenaires de la CLM sont des Organisations Non Gouvernementales (ONG), ayant les capacités de mise en œuvre de projet de nutrition à l’échelle d’un district de santé. La CLM compte 18 agences d’exécutions communautaires chargées pour le compte de la collectivité locale, d’exécution des projets. A ce titre, elles délivrent les services de nutrition communautaires en s’appuyant sur un personnel communautaire constitué essentiellement d’Agents Relais communautaires.

—Le secteur privé

Le secteur privé investit de plus en plus dans le développement social. Par rapport à la nutrition, il est l’acteur principal dans la fortification des aliments de base. Les industries de l’huilerie et des céréales sont membres du Comité Sénégalais pour la Fortification des Aliments en Micronutriments (COSFAM) logé à la CLM. Aujourd’hui le secteur privé est partie prenante de la fortification en micronutriments (vitamine A ou fer) des denrées telles que l’huile et la farine.

Les partenaires institutionnels